Le quotidien

On conserve des documents sur les différents villages de la Vall de Boí, dans leurs communes correspondantes, depuis le XIe siècle. Ces centres de population étaient constitués de groupements de familles de paysans, qui généralement s'établissaient dans les lieux élevés et ensoleillés, afin de faciliter la défense et une meilleure exploitation des terres particulières et communales, ainsi que l'accès aux pâturages de haute montagne et aux bois.

Les habitations étaient des structures simples, comprenant un foyer, et souvent constituées d'un seul espace partagé par les personnes et les animaux. Si l'on disposait d'un second étage, il était utilisé pour y dormir, garder les aliments et le fourrage.

La vie quotidienne s'organisait en fonction de la lumière du soleil, suivant une conception cyclique du temps. Les travaux et les fêtes répondaient au calendrier agricole. La plus grande partie de l'alimentation était constituée de céréales, de vin et de pommes.