Sant Climent de Taüll

Consacrée le 10 décembre 1123 par Ramon Guillem, évêque de Roda-Barbastro, l’église de Sant Climent de Taüll se dresse sur une église du XIe siècle.

C’est l’archétype de l’église romane de plan basilical , dotée de trois nefs séparées par des colonnes et une couverture de bois en bâtière, un chevet à trois absides et surplombée d’une tour-clocher.

Le Christ en  Majesté (Pantocrator) de Sant Climent de Taüll a été l’image emblématique la plus utilisée pour représenter l’art roman catalan. L’original est conservé au Musée national d’art catalan.

Dans l’église une nouvelle actualisation intégrale vient d´être réalisé à l’intérieur, pointée sur deux points principaux : la récupération de peinture originale romane et un nouveau projet de muséalisation qui inclut la projection au moyen de vidéo mapping des peintures de l’ abside centrale. C'est un moyen complètement innovateur de restitution pictorique qui met à profit les possibilités techniques de reproduction virtuelle de la vidéo mapping pour nous montrer comme serait l'église de Sant Climent de Taüll au XIIe siècle., en présentant les peintures intégrées dans la propre architecture de l'édifice.

Si vous voulez plus d´information, vous pouvez consulter les liens suivants:

La restauration de l´église de Sant Climent

Mapping Sant Climent de Taüll

Visite virtuelle de Sant Climent de Taüll

Trois sculptures romanes complètent l’ensemble de biens meubles conservés à l’intérieur de l’église.

 

More info

HISTOIRE

Les seigneurs de la Vall de Boí etaient les Erill, feudataires des comtes du Pallars Jussà. À coté du roi d’Aragon Alphonse le Batailleur (1073-1134) les seigneurs d’Erill participèrent aux campagnes de reconquête. De ces guerres obtinrent récompenses économiques qui ont favorisé une període de splendeur à la Vall de Boí.

Un bon exemple du bon moment économique de la vallée pendant le Moyen Age sont les trois églises bâties à l’époque de l’art roman à Taüll: Sant Climent, Santa Maria et Sant Martí. Les deux premières sont parvenues jusqu’à nos jours en bon état de conservation; de l’église de Sant Martí, placée sur le chemin entre Sant Climent et Santa Maria, on en conserve seulement une petite partie du chevet.

L’église de Sant Climent de Taüll fut consacrée le 10 décembre 1123 par l’évêque Ramon Guillem de Roda-Barbastre, comme en témoignait l’acte de consécration qui était peinte sur une des colonnes du temple.

LES FORMES DE L’ARCHITECTURE

 Le temple est un édifice de plan basilical à trois nefs, séparées par grands arcs formerets qui reposent sur des colonnes. Les nefs, couvertes d' une charpente  en  bois a double versant, sont couronnées a l’est per une abside centrale et deux absidioles latérales.

La porte, avec un arc en plein cintre, s'ouvre sur la façade ouest et originalement était protégée par un porche, aujourd'hui disparu.

A l'angle sud-est du temple, se situe l' élancé tour clocher, de plan carré, formée par un socle et six étages de fenêtres.

La tour de Sant Climent de Taüll montre toutes les caractéristiques des tours romanes de la Vall de Boí: l’élégance, la présence de fenêtres sur tous les étages et la décoration d’arcs aveugles et des dents de scie. Les ouvertures des  fenêtres sont de plus en plus larges, pour enlever  du poids et pouvoir faire plus haute la tour.

L’église de Sant Climent de Taüll a été bâtie dans le premier quart du XIIe siècle, mais pour sa construction, des murs d' un bâtiment précédent, du XIe siècle  ont été réutilisés. Cela est évident dans la partie basse de l'abside central et au mur nord ou l' appareil est  fait de pierres de taille assez irrégulières, correspondant au premier moment constructif.

REGARDONS-LA À L'EXTERIEUR

Les trois absides sont ornés de motifs différents d’influence lombarde: les arcatures aveugles, les frises en dent de scie et les lésènes ou bandes lombardes.

Au chevet de Sant Climent ont peut voir les trois types de pierre les plus utilisés dans la construction des églises de la vallée: le granit, le schiste et la pierre calcaire.

A l’extérieur de l’église sont conservés des restes d’enduit et de peinture romane rouge. Vous pouvez les voir aux étages supérieurs de la tour et dans la fenêtre principale de l'abside centrale. Nous devons imaginer qu'à l'origine tous les murs extérieurs de l’église étaient crepis et peints.

REGARDONS-LA DE L'INTERIEUR

Quand nous entrons dans l’église de Sant Climent de Taüll tous les éléments architecturaux  conduisent le regard vers l’abside centrale, présidée par l'image solennelle du Christ en Majesté. 

Christ en Majesté 

La peinture que nous voyons actuellement dans l’abside de l’église est une projection, l’original est conservé au Museu Nacional d’Art de Catalunya à Barcelona.

La figure du Christ en Majesté dans de la mandorle nous regarde assis sur l'arc du ciel, avec les pieds sur la sphère représentant la terre.

Dieu Tout Puissant bénit de la man droite et tient un livre ouvert de la main gauche, portant l'inscription "EGO SUM LUX MUNDI": Je suis la lumière du monde, la lumière qui nous révèle la connaissance de Dieu. 

A deux côtés de la tête du Christ apparaissent les lettres Alpha et Omega, la première et la dernière lettre de l'alphabet grec, symbolisant que toutes les choses commencent et se terminent en Dieu.

Le Tétramorphe

Autour de la Maiestas Domini apparaissent les quatre évangélistes avec leurs  symboles, le Tétramorphe: Saint Matthieu est représenté avec la figure d’un homme, Saint Jean avec l’aigle, Saint Marc avec le lion et Saint Luc avec le taureau.

Deux autres figures sont représentées aux  extrémités de la voûte, un séraphin et un chérubin, les plus hautes catégories de la hiérarchie angélique.  Notez que ses ailes sont pleines d'yeux, symboles de la révélation et de la toute-puissance du Christ.

El groupe des Apôstres

Dans le semi-cylindre, encadré par des arcs et des colonnes représentant la Jérusalem céleste, apparaissent divers apôtres et la Vierge Marie. Sur chaque personnage il y à une inscription avec son nom, qui nous permet de les identifier.

(S. MARIA) La Vierge Marie à la main voilée, tient un récipient  qui émet des rayons de lumière rouge, représentent le sang du Christ recueilli  aux pieds de la Croix, symbole de l’Eucharistie.

(S. IOANES) Saint Jean évangéliste montre aux fidèles le livre de l’Apocalypse, qui inspire la vision que nous voyons dans la partie supérieure de l'abside.

(S. BARTOLOMEE), ([S.TO] MAS), (S. IACHOBE), (S. FI[LIPUS]) Également on identifie par les inscriptions à Saint-Bhartélemy, Saint-Thomas, Saint-Jacques et Saint-Philippe.

 Peinture romane originale

A l’ interieur de l’ église de Saint Climent de Taüll sont également conservés des restes originaux de peinture romane:

Dans les espaces frontaux qui divisent les absides, on trouve des restes de peinture représentant deux figures saintes. Grâce a l'inscription, vous pouvez voir que l'une d'elles est Saint Climent, le patron de l'église, représenté comme  pontife.

Sur la partie droite de l'abside central, dans l'intrados de l'arc presbytéral est représenté la scène de Caïn et Abel au moment où Caïn frappe avec une hache Abel jusqu'à la mort.

Dans l'arc presbytéral extérieur, à côté de la scène de Caïn et Abel, on peut voir des restes de peinture représentant une table dressée; c'est le festin du riche Epulon. De l'autre côté de l'arc se trouvait le pauvre Lazare, actuellement conservé au MNAC.

Au centre des arcs presbytéraux (la clé) de l'abside centrale, on peut voir les contours de deux cercles. A l' intérieur, la main de Dieu avait été représentée en attitude de bénédiction, la Dextera Domini, et l'Agneau de Dieu (l'Agnus Dei) avec sept yeux  et un nimbe crucifère, les deux scènes actuellement conservées au MNAC.

Dans la partie supérieure de l'absidiole nord sont également conservés des restes de peinture murale originale, une scène fragmentée, ou apparaît un quadrupède difficile à identifier.

BIENS MUEBLES

Les intérieurs des églises romanes étaient souvent présentés aux yeux des fidèles assez décorés, non seulement par peinture murale, mais aussi par le mobilier, les sculptures ou les objets liturgiques.

 TROIS SCULPTURES ROMANES

À Sant Climent de Taüll sont conservées trois sculptures en bois originales  romanes:

Christ Sauveur: Image datant du XIIIe siècle. Comme d'habitude dans l'art roman, la figure du Christ est une Majesté, bénissant de la main droite et tenant le livre de la Loi avec la gauche. On peut observer, que dans ce cas, le Christ est couronné.

La Vierge comme trône du Christ: dans la nef sud de l'église on peut voir une sculpture romane représentant la Vierge à l'Enfant. C'est une typologie très récurrente dans la sculpture romane: la Vierge agit comme  siège de l'Enfant, symbolisant le trône de la sagesse, tandis que Jésus bénit et soutient le livre des Écritures.

Christ sur la Croix: cette sculpture, datée du XIIe siècle, est située dans la nef sud de l'église. Il représente le Christ Crucifié avec une attitude triomphante. Il ne montre aucun signe de mort ou de souffrance.

 LE BANC DE PRESBYTÈRE

À l'intérieur de Sant Climent on trouve la reproduction d'un banc roman(l'original est conservé au Museu Nacional d'Art de Catalunya).

Il était habituel que dans les presbytères des églises romanes i y ait deux bancs, un de chaque côté, pour l'usage des las autorités ecclésiastiques et seigneuriales. Le banc de Sant Climent de Taüll, richement décoré, serait l'un de ces sièges des autres hiérarchies.

 Si vous regardez son décor ajouré, vous verrez qu'il ressemble au panneau utilisé au banc de l' église de Durro.

Christ sur la Croix: cette sculpture, datée du XIIe siècle, est située dans la nef sud de l'église. Il représente le Christ Crucifié avec une attitude triomphante. Il ne montre aucun signe de mort ou de souffrance.

 

Chronologie

XIe siècle: Première période de construction

XIIe siècle: Consécration de l’église

1919-1922: Arrachage des peintures

Début des Anées 70: Première restauration

2.000-2.001: Deuxième restauration. Découverte de nouvelles peintures

2013: Restauration et nouvelle museographie

 

Horaires: 

Ouverture: Tous les jours de l’année sauf  le 1er janvier, et le 25 décembre.

Horaire: De 10 à 14h et  16 à 19 h (juillet et aout jusqu'à 20h)

Reservez vos billets ici!

En raison de la limite de capacité dans les églises, nous vous recommandons de faire votre RÉSERVATION DE JOUR ET HEURE EN LIGNE. Les billets à la billetterie peuvent être achetés par paiement par carte, à condition qu’il reste des places disponibles.

Plan et plan en élévation